Logo JM

Présentation
Lieux de concert
Agenda Archives Artistes Contact-liens


 

Artistes

 

Duo chant & piano

Vera Kalberguenova, soprano   &   Irina Chkourindina, piano

Vera Kalberguenova       Irina

En concert à Martigny le dimanche 8 février 2009
à 20 heures, Fondation Louis Moret

 

VERA KALBERGUENOVA, soprano

Née à Moscou, Vera Kalberguenova achève d'abord des études de géologie, avant de se tourner résolument vers la musique. Dès 1993, elle prend des leçons privées auprès de Maria Ganieshnina. En 1998, elle remporte le premier prix du concours de Ekaterinbourg pour étudiants en chant. En 1999, elle obtient un diplôme au concours Mozart de Salzbourg.

Elle s'est produite entre 1999 et 2001 dans des mises en scène des théâtres Satz et Amadeï de Moscou, où elle a commencé dans le rôle de Papagena (La flûte enchantée). Elle a ensuite connu le succès dans les rôles de Pamina (La flûte enchantée), Blondchen (L'enlèvement au sérail), Bastienne (Bastien et Bastienne), Clorinda (Cenerentola), Amour (Les indes galantes) et Lioudmilla (Rouslan et Lioudmilla).

En 2004 elle entre au Conservatoire de Fribourg où elle achève en 2007 un diplôme de virtuosité sous la direction d'Antoinette Faëz.  Au cours de sa formation, elle prend part aux master-class donnés par Tereza Zylis-Gara, Philippe Huttenloch et Mady Masplé et perfectionne son jeu théâtral auprès de la metteuse en scène Giselle Salin.

Vera s'est produite en 2006 au Neues Theater am Bahnhof de Dornach (Bâle), dans le rôle de Blondchen (L'enlèvement du sérail). Elle a aussi donné de nombreux concerts en Suisse,  France et Russie. Son repertoire comprend des cantates de Bach, des oeuvres de Mozart, d'Orff, Rossini, Pergolesi etc., ainsi que des romances de R. Strauss, Poulenc, Schumann, Schubert, Wolf, Debussy, Tchaïkovsky, Rakhmaninov, Rimsky-Korsakov et Glinka.

www.soprano.ch

 

IRINA CHKOURINDINA, piano

Née en Inde dans une famille de diplomates russes, Irina Chkourindina joue très jeune en tant que soliste dans les onze plus grandes villes de l'Inde, à la faveur de récitals avec l'Orchestre Symphonique de Bombay. Formée à la célèbre «école russe», au sein du prestigieux Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou, la jeune pianiste suit les enseignements des meilleurs professeurs, parmi lesquels Andrey Pisarev (assistant de Sergey Dorensky) et Kira Shashkina (professeur de Mikhail Pletnev). Elle obtient ainsi son diplôme de «maître en piano classique», de même que le Premier Prix avec les félicitations du jury.

A 23 ans, Irina décide de quitter la Russie et de s'établir à Genève pour y suivre les cours de Edson Elias, professeur à l'Ecole Normale de Paris et au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse (CNSMD) de Lyon. Elle obtient en 2005 sa virtuosité, et en 2006 un diplôme de musique de chambre. Dans l'intervalle, elle participe à de nombreux concours internationaux, depuis le Premier Concours International de Piano en Chine en 1994 (alors qu'elle n'a que 16 ans) jusqu'à son récent Premier prix au concours Orpheus à Zurich, en passant un autre Premier prix au Concours national d'accompagnement à Moscou en 2000.

Le répertoire d'Irina embrasse la quasi totalité du registre dit classique, avec une prédilection pour les compositeurs russes (Prokofiev, Schedrin, Chostakovitch et Rachmaninov). Mais Liszt ou Janacek font également partie de son pré carré, sans oublier les compositeurs contemporains, tel Dutilleux. Irina prépare actuellement plusieurs concours internationaux, tout en se produisant parallèlement en soliste. Elle a également donné de nombreux concerts en France, en Belgique et en Suisse (notamment avec l'Orchestre de la Suisse Romande en 2005), et enregistré quatre CD consacrés au répertoire romantique (Liszt, Beethoven, Schumann, Mozart, Brahms, Chopin, Rachmaninov).

www.irinachkourindina.ch

 

Ecoutez des extraits du concert:

Sergei Rachmaninov (1873-1943): «Les lilas»

Haute définition (160 kbps, stéréo)
Basse définition (56 kbps, mono)

Sergei Prokofief (1891-1935): «La mémoire du soleil»

Haute définition (160 kbps, stéréo)
Basse définition (56 kbps, mono)

 

 


 Page mise à jour le 13 mai 2009